Le bilan des performances des coquillages dans l’étang de Thau (croissance et mortalité) sur la saison estivale est désormais disponible.

La mortalité estivale sur le naissain a été relativement faible (+3% de pertes par rapport au printemps). Les pertes d’huîtres sur cordes ont été plus importantes. Cela s’explique notamment par un fort taux de décrochage. Les très faibles taux d’oxygène mesurés durant l’été (en particulier sur la table localisée dans la zone de Bouzigues) semblent avoir assez peu impacté la mortalité.

Plus d’informations