La gestion de la pêche professionnelle est souvent régulée par diverses mesures (quota, zone de fermeture etc.). Le projet IN OVO vise à modifier cette approche via la mise en place de structures artificielles temporaires favorisant la reproduction de la ressource, notamment des seiches et des calmars pour permettre une pêche professionnelle durable…