Suivi sentinelle des agents infectieux chez l’huitre creuse – résultats du mois d’avril 2013



La présence de certains agents infectieux (herpès virus et vibrios) a un rôle prédominant dans les surmortalités de naissains d’huître creuse, Crassostrea gigas, observées depuis 2008 sur tout le littoral français. Un suivi sentinelle interrégional a été initié en 2010 par l’ensemble des centres techniques afin d’observer la dynamique de développement de ces agents infectieux tout au long de l’année sur l’ensemble des zones conchylicoles françaises.


Dans l’étang de Thau, le 09 avril 2013 alors que la température de l’eau était à 12,3°c :


Un taux de mortalité de 30% a été observé sur le naissain naturel atlantique. Cette mortalité est sans doute liée au transfert des naissains de Charente vers Thau.  


Vibrio splendidus a été détecté dans l’ensemble des lots en concentration élevée (> 10 000 UFC/mg tissu).


OsHv-1 et Vibrio aesturianus n’ont pas été détectés. 


Le comparatif avec les années 2011 et 2012 est téléchargeable ci-dessous.


Prochain suivi le 02 mai 2013.

Document à Télécharger :

Suivi sentinelle - résultats 2011-2012-2013 ( 151Ko )

SITE CÉPRALMAR : PRÉSENTATION - MISSIONS - EQUIPE - STATUTS - CONTACT
SITE FILIÈRES MARITIMES : PECHE - CULTURES MARINES - MILIEUX DE PRODUCTION - OUTILS
MENTIONS LÉGALES - Dernière mise à jour : 13/09/2017