Les recifs artificiels en Région Languedoc Roussillon

Catalogue des modules

Production halieutique

Reef ball

Objectifs secondaires Améliorer la pêche récréative - augmenter l'opportunité de pêcher
Lieux et année d'immersion Lac Conjola, novemebre 2008 /
Lac Merimbula, mai 2009 /
Lac Macquarie, août 2009 /
Botany Bay, octobre 2009, mai 2011 (estuaire)
St Georges Basin, novembre 2010, août 2001 (estuaire), mais 2015
Concepteur Reef Ball Foundation
Fabricant Reef Ball Australia
Protection intellectuelle et/ou industrielle Reef Ball Foundation
Description 400 unités de reef balls (200 bay balls ets 200 pallet balls) ou 420 unité de reef balls ou 200 unités de pallet balls
300 unités de reef balls (150 bay ball sand et 150 pallet palls)
225 unités de pallet balls
Coùt estimatif NC
Avantages Larges unités créant plus d'espaces vides pour le recrutement d'espèces, réduisent les effets des sédimentation et modules d'amortissement dans les estuaires côtiers peu profond
Inconvénients Grande dépense pour le transport et l'installation de l'unité
Retours d'efficacité Recrutement rapide sur le récif et montre qu'il fournit un habitat pour une gamme d'expèces de possio avec un taux de captures plus important que sur les récifs naturels adjacent
Exemples de références bibliographiques Folpp et al, 2011; Folpp et al 2013; Lowry et al 2010; Lowry et al 2011 (a ); Lowry et al 2011 (b); Lowry et al 2012; McKenzie et al 2012
Autres informations fisheries.enhancement@dpi.nsw.gov.au
Retour au catalogue