Les recifs artificiels en Région Languedoc Roussillon

Valras

La zone maritime de Valras-plage est assez similaire de par sa proximité à celle d’Agde. Elle est essentiellement constituée de sédiments sablo-vaseux. Une campagne d’immersion a eu lieu en 2006 au large de la commune afin de protéger le milieu et de soutenir les pêcheurs petit métiers.

Les Projets

2006, un projet aux multiples objectifs

Le projet, porté par la commune de valras, a pour objectifs de :

  • maintenir la pêche artisanale,
  • protéger et gérer la ressource halieutique,
  • diversifier la pêche traditionnelle afin de la rendre moins sensible aux aléas du marché des produits de la mer,
  • favoriser la concentration d’espèces nobles sur une zone particulièrement productive,
  • mieux maîtriser l’effort de pêche sur un secteur riche en ressources halieutiques.

Organisation administrative

  • Maîtrise d’ouvrage : Commune de Valras
  • Maîtrise d’oeuvre : BRL
  • Coût : 417 000 € HT
  • Financements :
              Région Languedoc-Roussillon : 20 %
              Département de l’Hérault : 10 %
              Commune de Valras-Plage : 20 %
              Europe : 50 %

Caractéristique des immersions :

  • Superficie de la concession : 1,08 km2
  • Volume immergé : 950 m3
  • Profondeur : 9 à 20 m
  • Typologie des modules : 
              Zone 1
                   -
    6 modules double buses sur tapis anti-affouillement ,
                   - 11 modules double buses,
                   - 9 modules panier acier : panier composé d’un amoncellement : 4 modules
                      cubiques en béton types sabla, 2 palettes d’agglo à bancher reconditionnées,
                      une couverture en poutres béton préfabriquées, 48 pots à poulpes, 12 pochons
                      d’huîtres,
                   - 1 module composition de 3 paniers aciers ,
              Zone 2
                  
    - 6 double buses sur tapis anti-affouillement ,
                   - 11 double buses

Schéma Panier d’acier  

Pots à poulpes  Source : Cépralmar

Pêche professionnelle

Le nombre de pêcheurs petits métiers est nettement moins important qu’il y a une cinquantaine d’années. Le secteur de la prud’homie de Valras s’étend de la limite de la commune à l’embouchure de l’Aude. Par ailleurs, dans les quartiers maritimes de Port-Vendres et de Sète, on dénombre 23 pêcheurs petits métiers susceptibles de pratiquer leur profession sur les récifs artificiels.

La plaisance

Le port de Valras-Plage possède environ 240 places réservées aux bateaux de plaisance. On trouve aussi 360 emplacements au niveau du port de l’Orb de Sérignan et de Port Jean-Gau, 240 places au niveau des cabanes de Fleury et 210 au port Chichoulet.

Des enquêtes ont été réalisées par le CEGEL en 2002-2003. Les résultats mettent en évidence l’importance de la pratique de la pêche récréative à partir d’embarcations de plaisance, ayant une place de port à l’année. Dans cette étude, ne sont pas prises en compte les petites embarcations légères et qui utilisent les cales de mise à l’eau pour des sorties courtes, or parmi ces pratiquants, une majorité d’entre eux sont des chasseurs sous-marins, des pêcheurs à la ligne passionnés ou des plongeurs sous-marins.

Port de plaisance Valras-Plage  Source : Cépralmar

Plongeurs et chasseurs sous-marins

Le nombre de chasseurs et de plongeurs sous-marins pratiquant régulièrement ou sporadiquement dans le secteur est assez limité, vraisemblablement en raison de la rareté des sites propices à l’exploration ou la pêche sous-marine. Le nombre réduit de clubs de plongée sur la zone peut aussi expliquer la faible fréquentation des sites. Cependant , ces activités sont aujourd’hui en plein essor, il faut donc s’attendre à une augmentation de la fréquentation des récifs.

Les suivis scientifiques

Les suivis scientifiques viennent de commencer, ils sont assurées par le groupement Océanide, ADENA, EPHE.

Télécharger

En savoir plus

  • V.Heyraud, septembre 2007, Les acteurs des récifs en Languedoc-Roussillon, Cépralmar
  • B. Pary, mars 2005, procédures pour l’immersion de récifs artificiels, Cépralmar
  • 2008, Bloc Marine Méditerranée
  • 2006, les activités maritimes en région Languedoc-Roussillon, DRAM